Lauréat 2013

Le Prix de la Citoyenneté 2013 est attribué à Jan Goossens

Ce mercredi 4 décembre 2013, la Fondation P&V décerne pour la neuvième année consécutive son Prix de la Citoyenneté. Ce prix est remis chaque année à des personnes, des initiatives ou des organisations belges ou à l'étranger qui s'engagent, d'une manière exemplaire, pour une société ouverte, démocratique et tolérante.


Un pionnier de la diversité

Jan Goossens © Stephan Vanfleteren
© Stephan Vanfleteren

Jan Goossens est depuis 2001 directeur artistique du Théâtre royal Flamand (KVS) de Bruxelles. Étant donné son importante implication sociale, il a fait du KVS un théâtre urbain contemporain se concentrant sur la diversité dans son propre pays et sur la richesse culturelle ailleurs dans le monde. À Bruxelles, le KVS collabore par exemple étroitement avec le Théâtre National. De cette manière, Goossens réussit à attirer vers le théâtre des Bruxellois de différentes origines. 


Projets artistiques en Palestine et au Congo

Depuis 2009, il met sur pied chaque année un festival théâtral à Kinshasa, où il organise également des ateliers pour la formation et l'accompagnement d'artistes congolais. Ceux-ci ont en outre la chance de présenter leurs créations au KVS, ce qui fait qu'ils peuvent aussi se faire connaître dans d'autres pays européens.

Goossens est aussi actif en Palestine avec son KVS. Depuis 2007, il est le coordinateur de PASS (Performing Arts Summer School). Avec les ballets C de la B et l'ASBL Plek, le KVS y élabore un parcours d'ateliers avec de jeunes artistes palestiniens.

 


Le Prix de la Citoyenneté 2013 réalisé par Johan Tahon.
Le Prix de la Citoyenneté 2013 réalisé par Johan Tahon.

Travailler en faveur d'une société tolérante et solidaire depuis le KVS

Mark Elchardus, président de la Fondation P&V, résume le choix du lauréat de la manière suivante : Il y a de nombreux endroits dans cette société depuis lesquels nous pouvons tendre vers une société tolérante, solidaire et séculaire. Il y a aussi différentes manières de le faire. Elles nécessitent toutes de la sincérité, des idées et du courage. Jan Goossens l'a fait depuis le Théâtre royal Flamand. En repensant à ma jeunesse que j'ai passée à Bruxelles, il me semble qu'il ne s'agit pas de l'endroit le plus évident pour un projet de ce genre. Mais Jan Goossens l'a fait, avec beaucoup de persévérance. Il a réalisé son engagement d'une manière exemplaire, d'une manière qui inspire et qui donne du courage et de l'envie aux autres d'être aussi des citoyens engagés dans le monde. Une manière qui permet de faire ressentir, de faire découvrir à quel point il vaut mieux faire l'expérience de la chaleur et de l'enthousiasme mutuels, plutôt que du froid et du rejet. Je suis heureux de pouvoir lui remettre le Prix de la Citoyenneté de la Fondation P&V.

La Fondation remettra au lauréat une statue de Johan Tahon.